ASHANTI ROY, PABLO MOSES, WINSTON JARRETT - Natty Will Fly Again

ASHANTI ROY, PABLO MOSES, WINSTON JARRETT - Natty Will Fly Again Agrandir

ASHANTI ROY, PABLO MOSES, WINSTON JARRETT - Natty Will Fly Again (CD)

SBR059

15,00 €

Evènement Reggae de l’été : Harrison “Professor” Stafford décolle pour la Jamaïque et réunit 3 chanteurs de légende pour un album studio inédit entre tradition roots et fins arrangements jazzy !

9 compositions originales (+dub associés) avec les voix de Pablo Moses, Ashanti Roy et Winston Jarrett.

Harrison « Professor » Stafford chanteur et leader du groupe californien de Groundationest retourné en Jamaïque, et cette fois ce n’est pas pour chanter. Amoureux de la culture, de la musique et de l’île en général, Harrison Stafford passe cette fois de l’autre côté du studio et produit NATTY WILL FLY AGAIN, un projet unique et passionné. Il rassemble 3 figures emblématiques de la petite île devenue mondialement connue pour le vent de reggae qu’elle a insufflé à la planète toute entière, reggae qu’elle continue de défendre et de représenter dignement.
Aux côtés de Pablo MosesWinston Jarrett et Roydel « Ashanti » Johnson, Harrison Stafford rend hommage au son roots jamaïcain. Il entraîne ces 3 grands noms dans les méandres de sa musique, à la recherche du son parfait, malaxé et travaillé par ses soins. Il pousse même ces icônes dans leur retranchement pour aller chercher encore plus loin, et produire ce son savamment construit entre tradition roots et fins arrangements jazzy.

Pour comprendre un peu mieux la qualité extraordinaire et l’authenticité de ces enregistrements, remémorons-nous l’histoire et les origines de ces 3 chanteurs symboliques du mouvement reggae.

Pablo Moses, né en 1948 dans la banlieue de Manchester en Jamaïque rencontre Geoffrey Chung dès son arrivée à Kingston. Ce dernier tombe sous le charme en entendant la chanson « I Man a Grasshopper » et apprécie le nouveau style de Pablo ainsi que les textes. Le titre est donc enregistré dès 1975 au Black Ark Studio par un certain Lee « Scratch » Perry, ce qui propulse Pablo Moses sur le devant de la scène et l’amène à produire son premier album REVOLUTIONNARY DREAM. Il part ensuite étudier la musique, la théorie et la guitare dans le département de musique Afro Américaine à l’école de musique de Kingston. S’en suivra l’arrivée de son deuxième album A SONG en 1980 qui amène Pablo Moses à devenir, en quelques années, une des figures emblématiques du reggae dans le monde. Aujourd’hui il continue de jouer aux quatre coins de la planète et est reconnu comme l’une des plus belles voix du reggae. Il vit aujourd’hui à Kingston auprès de sa famille.

Né en 1940 dans la banlieue de St Anne en Jamaïque, Winston Jarrett emménage à Kingston dès l’âge de 5 ans et grandit auprès des pionniers du reggae comme Rasta Elder Mortimore Planno, Bob Marley, Peter Tosh ou encore Bunny Wailer. Winston a appris ses premières notes de guitare aux côtés de Jimmy Cliff et Alton Ellis, et chante pour la première fois en 1962 en tant que membre du groupe Alton Ellis & The Flames. En 1967 quand Ellis déménage en Angleterre Winston forme son propre band : Winston Jarrett & The Righteous Flames et commence à enregistrer avec Duke Reid’s Treasure Isle et Coxsonne Dodd’s Studio One Labels. Ainsi, en 1969, il rejoint un tout nouveau producteur indépendant de l’époque, monsieur Lee « Scratch » Perry et commence à enregistrer au Black Ark Studio avec les futurs musiciens de Bob Marley : Aston « Family Man » Barrett à la basse, et Carlton Barret aux percussions. Dans les années 70 il commence à s’auto produire et continue encore aujourd’hui sur ses propres productions comme Attra, Human Rights et Humble Labels.

Roydel « Ashanti » Johnson est né en 1943 dans la banlieue d’Hanover en Jamaïque et prend la route de Kingston à 16 ans pour emménager chez sa tante. En 1964 il est appelé à rejoindre Les Volontaires Américains pour la Paix. A son retour à Kingston il passe son temps à flâner dans les studios de la capitale, à chanter pour son ami d’enfance Lee « Scratch » Perry et à jouer de la guitare pour des groupes comme Ras Michael & The Sons of Negus, ou Price Far I & the Arabs. Finalement en 1977 après avoir entendu « Ashanti » chanter sa chanson « Row Fisherman Row » Perry décide de l’inviter en studio pour enregistrer un album. « Ashanti » amène avec lui Cedric Myton quant à Perry il invite un baryton du nom de Derrick « Watty » Burnett. Ils formeront ainsi l’un des trios les plus talentueux du reggae mondial, « The Congos » étaient nés. Ils enregistrent « The Heart Of The Congos » qui est devenu et reste encore aujourd’hui l’un des meilleurs albums reggae jamais produit.