Groundation

Groundation

Groundation est un groupe complètement à part dans le reggae. Les neufs membres de ce combo possèdent un noyau de fans hardcore qui les soutiennent dans tout ce qu’ils peuvent entreprendre. Effectivement, Groundation ne laisse personne indifférent, une belle preuve de leur spécificité. Leur reggae pur souche, mâtiné de somptueuses colorations jazzy a abouti à la création d’un son unique et puissant que l’on pourrait définir comme du «reggae progressif».
Après de nombreuses années passées à écumer la côte Ouest américaine, les Groundation ont franchi l’Atlantique pour s’imposer dans l’Europe toute entière. Il faut dire que le groupe possède de nombreux arguments : il demeure l’une des plus efficaces formations scéniques au monde.
Assister à un concert de Groundation est effectivement une expérience qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie. L’atmosphère est détendue et joyeuse, une vibration mystique et naturelle flotte dans l’air. Les incantations des rythmes brûlants semblent hypnotiser le public, une véritable communion s’opère entre les musiciens et l’audience, comme dans les «grounations», ces ancestrales réunions rastas où l’on chante et où l’on prie. D’ailleurs, c’est tout sauf un hasard si les meilleurs vocalistes Jamaïquains ont accepté tout au long de ces dernières années de venir participer à l’oeuvre du groupe.
Peu d’artistes contemporains peuvent se vanter d’avoir invité sur leurs disques des légendes comme Pablo Moses, Cedric Myton des Congos, Don Carlos, Apple Gabriel, Ras Michael ou Ijahman Levi. Si la musique de Groundation est une fondation, les textes du pilier du groupe, Harrison Stafford, s’y posent avec force et conviction. Harrison mène un véritable combat pour l’humanité et sa planète, des positions qui forcent le respect. Ce révolutionnaire prône une prise de conscience collective du temps présent, de l’importance de l’héritage laissé par les anciens pour se développer en se référant aux influences positives. Il puise son inspiration dans la réalité quotidienne, celle d’un monde en difficulté, où se construire et grandir n’est pas du tout facile. C’est le fil conducteur sur l’ensemble des albums sortis par le groupe.